Pourquoi faire une détox de printemps cheval ?

Résumé

Quel que soit l’état de santé de votre cheval, une détox du foie de printemps (et un drainage diurétique des reins) est presque toujours une bonne idée. Une détox/drainage permettra en effet à votre cheval de sortir de l’hiver en meilleure forme, surtout s’il n’a pas le même mode de vie d’une saison à l’autre. […]

Sommaire

Quel que soit l’état de santé de votre cheval, une détox du foie de printemps (et un drainage diurétique des reins) est presque toujours une bonne idée. Une détox/drainage permettra en effet à votre cheval de sortir de l’hiver en meilleure forme, surtout s’il n’a pas le même mode de vie d’une saison à l’autre.

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les avantages de faire une détox de printemps pour votre cheval. Vous trouverez également des conseils pratiques pour drainer son organisme en douceur. 

Pourquoi drainer son cheval ?

Le drainage est un processus que réalise naturellement l’organisme de votre cheval. Il permet essentiellement de le débarrasser des toxines qui ont pu s’y accumuler en mobilisant plusieurs organes. Les principaux à assurer une fonction drainante sont évidemment le foie et les reins. 

D’ailleurs on peut noter des différences entre une cure détox et une cure de drainage.

Le foie est responsable de l’élimination des toxines du sang, et il aide au stockage des oligo-éléments et du glycogène ainsi qu’à la production et à l’excrétion de la bile. En conjonction avec le foie, le rein est un autre organe filtrant essentiel et un régulateur majeur de l’équilibre des fluides et des électrolytes. Mais la peau de votre cheval, ses poumons ou encore son gros intestin participent également à l’effort drainant ! 

Détox et drainage pour le cheval

Si votre cheval est parfaitement capable d’assurer cette fonction de détoxification tout seul, il aura parfois besoin d’un peu d’aide. D’où l’intérêt de lui faire suivre une cure drainante notamment à la sortie de l’hiver et de l’été, c’est à dire au printemps et en automne. C’est notamment le cas si votre cheval à des problèmes hépatiques ou rénaux, ou qu’une mauvaise digestion impacte ses fonctions drainantes. Il y a également une poussée d’herbe au printemps et dans certaines régions à l’automne. L’herbe est donc très riche et c’est le bon moment pour une cure drainage/détox.

C’est d’autant plus important qu’un bon drainage est essentiel pour les fonctions vitales de votre cheval. Et notamment la production d’hormones qui affectent l’absorption de son alimentation dans l’intestin, la régulation de la pression artérielle, ainsi que la production de vitamine D et de globules rouges. Tous ces processus sont d’une importance cruciale pour la performance, la santé et le bien-être du cheval.

La détox chez le cheval de travail 

Les chevaux de compétition font face à des défis mentaux et physiques qu’un cheval moins actif n’a pas. Les exigences intenses pendant la compétition, le stress du voyage, les changements de routine d’alimentation et la diminution possible de fibres dans l’alimentation d’un cheval en raison du manque de pâturage sur la route peuvent affecter sa santé et ses performances. 

Ces défis peuvent perturber son système digestif, d’où l’importance de réaliser une détox pour s’assurer que les toxines ne s’accumulent pas dans son organisme. Les toxines peuvent également affecter les performances sportives du cheval. 

Les principales sources et causes d’accumulation de toxines chez le cheval

Une détox de printemps pour votre cheval sera d’autant plus importante que son organisme est régulièrement exposés aux toxines, notamment via : 

  • L’alimentation : les chevaux sont exposés aux métaux lourds par le biais des engrais, fongicides et pesticides utilisés sur le foin, les céréales et d’autres cultures dont est tirée son alimentation ; 
  • L’air et l’eau, qui sont eux aussi contaminés par les produits chimiques et peuvent endommager le système immunitaire et les organes drainants de votre cheval ;
  • Les produits de toilettage contiennent souvent des sulfates, des parabènes, des phtalates, mais aussi des conservateurs. Lorsqu’ils sont appliqués, les toxines sont absorbées directement par la peau.
  • Les vaccins et médicaments. Les vaccins contiennent souvent du mercure, du formaldéhyde et de l’aluminium qui, une fois injectés, se retrouvent directement  dans la circulation sanguine. Idem pour de nombreux médicaments, notamment les antibiotiques, qui peuvent avoir des effets délétères sur le foie. 
  • Les vermifuges et anti-moustiques contiennent également des produits chimiques qui peuvent mettre à mal un cheval déjà surexposé aux toxines. 
  • Les plastiques (abreuvoirs, mangeoires, etc.) peuvent libérer des toxines (surtout lorsqu’ils sont laissés au soleil) qui interfèrent avec le système endocrinien de votre cheval ;  
  • L’activité sportive et l’effort physique intense peuvent également entraîner l’accumulation de toxines.  

Certaines conditions physiques peuvent également exacerber le besoin de suivre une détox de printemps pour votre cheval. Un cheval en surpoids aura par exemple une charge de toxines plus élevée (la graisse étant considérée comme une toxine en soi). 

L’exercice, ou son absence, contribue énormément à l’accumulation ou à l’élimination des toxines. Un bon exercice stimule le corps du cheval à plusieurs niveaux, de la digestion à la transpiration, en passant par la circulation, ce qui aide à éliminer ces toxines. Pour finir, l’anxiété et la dépression sont liés à l’accumulation de toxines (en impactant notamment son système digestif). 

Comment savoir si son cheval à besoin d’une cure détox ? 

Il est particulièrement important de détoxifier l’organisme de son cheval, car une accumulation de toxines peut avoir de nombreux effets délétères sur sa santé physique et mentale. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé de surveiller de près les symptômes qui peuvent indiquer que les fonctions drainantes de votre cheval ne fonctionnent pas correctement. 

Détox du printemps pour les chevaux
White arabian stallion portrait in stipa flowers meadow

Soyez notamment attentifs à : 

  • des sabots mous et à croissance lente, 
  • un pelage terne, 
  • une mauvaise croissance de la crinière et de la queue, 
  • des problèmes de douleur chronique, de performance et des problèmes digestifs (coliques récurrentes, diarrhées conduisant à un amaigrissement) ; 
  • une fatigue inhabituelle ; 
  • des muqueuses légèrement jaunies.  

Quand détoxifier son cheval ?

Comme on l’a déjà vu, une détox de printemps et d’automne est particulièrement conseillée pour accompagner le changement de saison (et de mode de vie qui l’accompagne). 

Mais d’autres situations peuvent également nécessiter un drainage de votre cheval, et notamment : 

  • La prise d’un médicament (surtout sur le long terme) ; 
  • La période de convalescence suite à une maladie (surtout si elle a été prolongée ou source de stress pour votre cheval) : 
  • Les chevaux présentant une fourbure ou un dysfonctionnement de l’insuline ;
  • Un changement de mode de vie (nouvelle carrière, déménagement, etc.)
  • Les chevaux ayant des antécédents de problème de santé chronique ou de boiterie
  • Les chevaux souffrant d’anxiété et de dépression
  • En cas de problèmes digestifs persistants (coliques, selles molles, ulcères, etc.)
  • En cas d’affections cutanées, d’allergies ou de blessures qui ne guérissent pas ou très lentement. 

Quel produit choisir pour drainer son cheval ? 

Il existe pléthore de produits drainants sur le marché. Toutefois il est vivement recommandé d’utiliser des produits naturels à base de plantes. Vous pourrez non seulement les administrer sur une plus longue période, même en période de compétition (pas de problème de dopage). Mais ils ne risquent surtout pas de charger l’organisme de votre cheval de nouvelles toxines. 

Les compléments naturels constitués de plantes diurétiques telles que le pissenlit  et drainantes, comme l’artichaut, le chardon, le curcuma, la sauge ou encore le fenouil sont particulièrement conseillés pour une détox de printemps. Ces plantes ont naturellement des vertus drainantes et détoxifiantes qui soutiennent les  organes dans  leurs rôles. Vous pourrez également donner à votre cheval un mélange de plantes drainantes et détox

Les effets drainants de l'artichaut pour le cheval

Notre laboratoire a développé une formule liquide spécifiquement pensée pour détoxifier l’organisme de votre cheval. Elitoxine contribue à éliminer les toxines et favorise la récupération en période de convalescence. L’association de plantes naturellement détoxifiantes et dépuratives (dont l’artichaut, le pissenlit  et le chardon marie) font de Elitoxine un complément de phytonutrition adapté afin de purifier l’organisme équin.

Pour détoxifier l’organisme de votre cheval au printemps, ajoutez 50 ml dans sa ration ou directement dans la bouche à l’aide d’une seringue buccale. Suivez une cure de 7 à 10 jours (à renouveler si nécessaire). N’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire avant utilisation ou prolongation.