Les 5 plantes de la détoxification chez le cheval 

Résumé

Le foie est un organe essentiel pour la santé du cheval. C’est son usine à métaboliser, filtrer, éliminer les toxines… Bref, un organe très sollicité. C’est pour cette raison qu’il est important de le soutenir efficacement, notamment en fournissant à votre cheval une alimentation équilibrée et en le complémentant, lorsque cela est nécessaire, avec des […]

Sommaire

Le foie est un organe essentiel pour la santé du cheval. C’est son usine à métaboliser, filtrer, éliminer les toxines… Bref, un organe très sollicité. 

C’est pour cette raison qu’il est important de le soutenir efficacement, notamment en fournissant à votre cheval une alimentation équilibrée et en le complémentant, lorsque cela est nécessaire, avec des plantes détoxifiantes. 

Une détox est d’autant plus conseillée pour accompagner les changements de saison ou si votre cheval est plus fatigué que d’habitude, a perdu son appétit ou souffre de problèmes de digestion. Dans cet article, nous vous présentons donc les meilleures plantes pour détoxifier et drainer l’organisme de votre cheval au naturel !

A quoi sert le foie du cheval ?

Le foie est un organe extrêmement polyvalent. Il stocke, filtre, détoxifie… Il prévient les carences en nutriments en stockant les vitamines, les minéraux, mais aussi les sucres. 

Mais surtout, cet organe filtre et élimine les déchets ainsi que les toxines. Le foie détoxifie également le sang en éliminant les molécules potentiellement nocives pour l’organisme. Il « nettoie » les composants toxiques qui s’accumulent au niveau du foie, tels que les toxines d’origine alimentaire, virale ou bactérienne, ou toute autre substance non métabolisée par l’organisme (comme les résidus de médicaments par exemple).

Les plantes detox cheval

Le foie du cheval a aussi d’autres fonctions. Il va par exemple synthétiser et produire la plupart des protéines utilisées par le cheval. C’est également là que sont fabriqués certains sucs digestifs et substances qui facilitent la digestion. Il métabolise aussi les nutriments. 

Quels sont les facteurs de risque pour le foie de votre cheval ?

Le foie est aussi un organe fragile. Une alimentation trop riche peut par exemple entraîner un excès de protéines et d’amidon qui va perturber le fonctionnement hépatique. C’est pourquoi il est important de nourrir votre cheval avec une alimentation adaptée à son stade physiologique et à son niveau d’activité physique. 

Un problème hépatique peut également venir de : 

  • Une infection bactérienne (ou une inflammation non bactérienne) des canaux biliaires.  Les symptômes seront alors des coliques à répétition et des pics de fièvre ; 
  • Certaines maladies, comme la maladie de Theiler (une atteinte hépatique aiguë et sévère qui peut apparaître suite à l’administration de produits sanguins d’origine équine) ; 
  • Les plantes toxiques, notamment celles qui contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques, comme le Séneçon de Jacob. Ces substances sont transformées dans le foie en molécules toxiques. Elles provoquent la mort des cellules hépatiques et une fibrose progressive du foie. 

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, cela indique généralement que les lésions hépatiques sont étendues et sévères. Il est donc important de prendre soin du foie de son cheval, mais aussi de contrôler régulièrement ses valeurs hépatiques (via des tests sanguins). 

Comment soutenir la fonction hépatique de mon cheval ?

La bonne santé hépatique de votre cheval dépend surtout de son alimentation. Il a besoin d’une alimentation adaptée à ses besoins et équilibrée afin que ses apports protéiques et énergétiques soient à la fois qualitatifs et quantitativement cohérents. On ne donnera ainsi pas la même ration à une jument en gestation ou en début de lactation. Idem pour les chevaux de travail et ceux qui ont une activité physique limitée (comme les chevaux seniors). 

Néanmoins, et même si l’alimentation de votre cheval est bien adaptée à son style de vie et à ses besoins, il est aussi important de soutenir sa fonction hépatique. Notamment à certains stades physiologiques et si votre cheval a une activité importante. 

C’est dans ce cadre que des compléments à base de plantes naturellement détoxifiantes, diurétiques et drainantes peuvent se révéler intéressants, voire nécessaires. Voici les plus efficaces. 

1. L’artichaut pour drainer l’organisme du cheval 

Une supplémentation à base d’artichaut est souvent conseillée pour soutenir la fonction hépatique du cheval. L’artichaut stimule en effet la sécrétion de la bile grâce à son principe actif : la cynarine. Il a donc de fait des propriétés intéressantes pour purifier l’organisme de votre cheval des déchets toxiques accumulés. 

Les plantes pour détoxifier le foie du cheval

En stimulant la sécrétion biliaire par le foie, il présente des vertus dépuratives et diurétiques intéressantes. L’Artichaut possède également une action drainante au niveau des reins et facilite l’élimination des sucres et des graisses. 

En protégeant son foie, l’artichaut va également participer à une meilleure digestion de votre cheval. Du fait de sa composition nutritionnelle (riche en fibres, notamment) et de ses principes actifs, l’artichaut stimule en effet son système digestif, aidant ainsi à réduire les troubles intestinaux et à faciliter le transit

2. Le desmodium pour drainer naturellement le foie du cheval

Le desmodium est une plante vivace et sauvage que l’on retrouve en Afrique de l’Ouest, mais introduite en France au début des années 1970. Les chercheurs se sont rapidement rendus compte qu’elle présentait des propriétés très intéressantes pour apaiser le foie et le protéger efficacement. 

Le desmodium va notamment participer à : 

  • Filtrer et épurer le sang
  • Transformer et éliminer les substances potentiellement nocives (comme les résidus de métaux lourds ou de médicaments) ;
  • Protéger le foie lors de traitements médicaux lourds afin d’atténuer les effets secondaires ; 
  • Diminuer l’inflammation du foie.

Cette plante soutient également le système immunitaire notamment en cas de sensibilité respiratoire ou alimentaire. Elle possède de plus des propriétés décontractantes et est donc adaptée en cas de contractures musculaires, de crampes et de courbatures.

3. Le chardon-marie pour une cure détox du cheval

Si vous souhaitez détoxifier l’organisme de votre cheval et soutenir ses fonctions hépatiques, vous pouvez aussi vous tourner vers le chardon-marie. Cette plante est en effet conseillée pour : 

  • Détoxifier le foie grâce à son action hépatoprotectrice ;
  • Améliorer la digestion et le confort digestif
  • Régénérer les cellules hépatiques

Le Chardon-Marie possède de plus une propriété stimulante sur la fonction biliaire. En produisant plus de bile, il aide ainsi votre cheval à mieux digérer et à éliminer plus efficacement les toxines de l’organisme en général, et du foie en particulier. Cette plante possède également des propriétés drainantes et purificatrices au niveau du sang et de la lymphe.

Les plantes détoxifiantes pour les chevaux

Afin de renforcer les propriétés hépato-protectrices du Chardon-Marie, vous pouvez l’associer à un complément alimentaire enrichi en minéraux tel que l’Elitoxine, élaboré à partir d’une sélection de plantes ayant des propriétés détoxifiantes et dépuratives.

4. La chlorelle pour purifier le foie et le débarrasser des métaux lourds

Cette algue verte microscopique, en plus d’être un super aliment à la composition nutritionnelle exceptionnelle, est particulièrement intéressante pour la bonne santé hépatique de votre cheval. Elle est notamment reconnue pour ses fonctions chélatrices, c’est à dire qu’elle va capter les métaux lourds et permettre à son organisme de s’en débarrasser plus facilement. 

La chlorelle agit plus globalement sur la détoxification et la purification de l’organisme grâce à sa haute teneur en chlorophylle. Riche en microfibres, elle va faciliter le transit en drainant et en assainissant la flore intestinale, mais aussi en régulant le pH acido-basique.

5. Le macérât de romarin pour drainer et détoxifier l’organisme du cheval

Le Romarin n’est pas qu’une plante aromatique utilisée en cuisine. Il est aussi largement utilisé en phytothérapie et gemmothérapie pour ses nombreuses vertus digestives et dépuratives. 

Le romarin va par exemple stimuler la bile et du fait de ses propriétés anti-spasmolytiques, il favorise la digestion. Plus largement, cette plante est connue pour soulager les problèmes digestifs, en particulier ceux liés au foie. Les flavonoïdes que l’on retrouve dans le Romarin jouent en effet un rôle hépatoprotecteur, ce qui signifie que cette plante protège le foie de votre cheval. 

Elle participe notamment au drainage et à la détoxification de l’organisme. Le romarin stimule par exemple la vésicule biliaire, qui fonctionne avec le foie. Il contient également du verbénone, qui participe au bon fonctionnement hépatique. Pour finir, il favorise l’élimination de l’eau par les reins et permet ainsi de prévenir la rétention d’eau.

Prenez soin du foie de votre cheval et participez à la bonne détoxification de son organisme grâce à nos plantes drainantes et dépuratives !