Synergie de produits internes/externes destinés au traitement de la dermite estivale chez le cheval par ESC Laboratoire

La dermite estivale : définition et causes 

 

La DERE, ou Dermatite Estivale Récidivante des Equidés, plus connue sous le nom de dermite, est une affection de la peau fréquente chez le cheval. Elle est due à une hypersensibilité de certains équidés aux allergènes présents dans la salive de moucherons du genre Culicoïdes. Ce sont les femelles culicoïdes qui piquent le cheval en se nourrissant de son sang. La prévalence (nombre d’équidés atteints de la maladie par rapport au nombre total d’équidés) est de 1 cheval sur 10 en France.

Cette hypersensibilité provoque de très fortes démangeaisons à des endroits bien précis du corps. Le prurit apparaît au printemps et disparaît spontanément à l’automne. Comme son nom l’indique, la DERE est une maladie récidivante, ce qui signifie qu’une fois qu’elle apparaît, elle va réapparaître chaque année et s’aggraver un peu plus à chaque fois. Tous les équidés peuvent développer cette hypersensibilité et ce à n’importe quel âge. Cette pathologie cutanée semble présenter un caractère héréditaire. On retrouve généralement une atteinte par lignées.

Les principaux symptômes observables sont les lésions liées aux démangeaisons parfois très intenses. Ces lésions se présentent sous forme de plaies, de boutons, d’érythèmes diffus, d’alopécie irrégulière ou encore de squames. Certaines zones sont particulièrement touchées : la crinière et la queue notamment. Les crins, mais aussi les poils, vont être cassés, ou arrachés. Chez les chevaux sujets aux récidives, les lésions sont marquées avec une lichénification et une hyperkératose de la peau, une queue dite en “queue-de-rat”, un amaigrissement et de fréquentes surinfections bactériennes. Cette pathologie n’est cependant ni contagieuse ni infectieuse.

Diagnostic et traitement

 

Le diagnostic est essentiellement clinique. Devant un prurit très marqué suivi de l’apparition des telles lésions de grattage on penchera généralement pour la dermite estivale mais il faut néanmoins être vigilant et ne pas confondre avec la gale, les poux, la teigne ou encore de l’urticaire liée à une allergie de cause toute autre… La saison d’apparition ainsi que d’éventuels antécédents familiaux peuvent également orienter le diagnostic vers la DERE.

Les démangeaisons sont à l’origine de lésions franchement inesthétiques et pouvant même provoquer une gêne permanente voire empêcher le cheval d’être monté. De ce fait, il est important de diagnostiquer cette maladie afin de soulager au mieux le cheval même s’il n’existe pas de traitement curatif efficace sur la cause.

 

Ainsi, le but du traitement contre la dermite estivale est avant tout l’éloignement des insectes de la peau du cheval, le contrôle des infections secondaires, le rétablissement de l’intégrité cutanée et la maîtrise du prurit. De nombreuses mesures peuvent être prises afin d’améliorer le confort du cheval et de réduire voire même d’éviter l’apparition des lésions.

 

Ce traitement repose d’abord sur l’utilisation de shampoings émollients, calmants et aussi antiseptiques. Notre shampoing anti-bactérien, enrichi en huile essentielle de cade, contribue à éliminer les parasites de l’épiderme du cheval et à calmer les démangeaisons. Il convient à un usage fréquent et est non irritant.

 

Dans un second temps, en cas d’affection bactérienne de l’épiderme, vous pouvez appliquer un gel externe ayant des propriétés dermo-caustiques. Chez ESC Laboratoire, nous avons créé Bacticade, une formule complexe qui allie les bénéfices de l’aloe vera aux propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques reconnues de 3 huiles essentielles (cade, thym et eucalyptus). En effet, une fois débarrassé de ses impuretés, l’épiderme est régénéré grâce aux propriétés adoucissantes de l’aloe vera très riche en vitamine B, acide folique, vitamine C et carotène. Afin de renforcer l’action réparatrice de l’aloe vera, Bacticade contient également des huiles végétales (huile de pépin de raisin, huile de macadamia) et un macérat huileux de calendula qui vont accélérer la régénération cellulaire de l’épiderme. Ce gel contribue à traiter les allergies de l’épiderme comme la dermite estivale et à apaiser les démangeaisons.

(Si le cheval s’est déjà fortement gratté et que vous voyez apparaître des lésions vous pouvez également utiliser notre nouvelle crème cicatrisante.)

Pour renforcer l’action de ces produits de soin externes, il est possible de les associer à un complément de phytonutrition enrichi : Hippo Dermites. Elaboré à partir d’un mélange de plantes, d’algues marines et enrichi en minéraux et oligoéléments, Hippo Dermites contribue à traiter les infections parasitaires de l’épiderme et réduire les démangeaisons.

D’autre part, la meilleure arme contre la dermite estivale restant la prévention des piqûres, nous vous conseillons l’utilisation de Fly neutral, notre répulsif naturel contre les insectes existant en spray ou en gel. Sa formule très complète comprend un mélange de 9 huiles essentielles très odorantes qui neutralisent les odeurs attirant les insectes, ce qui rend ce produit très efficace. Parmi les 9 huiles essentielles, 3 sont particulièrement reconnues pour leurs propriétés répulsives : 

  • L’huile essentielle d’ail qui est couramment utilisée notamment en maraîchage et arboriculture du fait de son large spectre d’action
  • L’huile essentielle de cade provient du bois de cade qui est utilisé depuis très longtemps  afin d’éloigner les insectes. Ses nombreuses  autres propriétés (anti-allergiques, anti-fongiques, désinfectantes…) font de l’huile essentielle de cade un ingrédient fréquemment utilisé dans les produits dermatologiques
  • L’huile essentielle de citronnelle doit son efficacité à sa teneur en citronnellol et en géraniol, deux molécules actives naturellement contre les moustiques. Elle perturbe le système nerveux des insectes qui préfèrent s’éloigner.

Il existe également des couvertures d’été (à associer à un masque anti-insectes protégeant les yeux et les oreilles) qui permettent de protéger au maximum le cheval lorsqu’il est en extérieur. Pour un effet maximal, la chemise peut être imprégnée de la lotion répulsive Fly neutral

Afin de compléter l’action de Fly Neutral, vous pouvez également ajouter à la ration de votre cheval de l’ail, qui possède un effet répulsif naturel contre les insectes. De plus, l’ail est recommandé afin de renforcer le système respiratoire et la circulation sanguine. Vous pouvez l’utiliser en plante pure ou en mélange dans Garlic Mix. Ce mélange de plantes déshydratées (ail, artichaut, orties) qui participent au bien-être et à la vitalité du cheval. Garlic Mix favorise les défenses immunitaires et contribue à activer les fonctions dépuratives et diurétiques. 

Enfin, vous pouvez hydrater les contours ou zones de la peau de votre cheval où des lésions sont apparues avec des produits gras comme notre vaseline végétale, un soin 100% naturel qui associe les propriétés hydratantes et émollientes de 3 huiles végétales combinées aux vertues protectrices du beurre de karité et de la cire d’abeille. En effet, les pommades grasses créent une barrière protectrice entre la bouche de l’insecte et la peau du cheval et peuvent empêcher l’insecte de piquer. De plus, ce soin végétal nourrit la peau en profondeur et apaise les irritations. 

Remarque : Tous les produits doivent être utilisés avec soin et le mode d’utilisation doit être respecté. La peau d’un cheval atteint de dermite estivale est souvent très sensible et certains chevaux sont extrêmement réactifs. Même les produits à base naturelle peuvent provoquer des irritations importantes.

Source : Thèse “Pathologies Cutanées courantes chez le cheval et thérapeutiques officinales” par Mathilde Saumont

Synergie de produits internes/externes destinés au traitement de la dermite estivale chez le cheval par ESC Laboratoire