Reconnaître et soulager l’emphysème du cheval

Résumé

L’ emphysème du cheval est une affection respiraoire difficile à guérir entièrement. Si vous remarquez que votre cheval est plus essouflé au travail, que sa respiration est différente ou qu’il tousse anormalement, c’est peut-être parce qu’il souffre d’emphysème. On entend souvent que cette affection respiratoire est incurable et qu’il est très difficile de guérir complètement […]

Sommaire

L’ emphysème du cheval est une affection respiraoire difficile à guérir entièrement.

Si vous remarquez que votre cheval est plus essouflé au travail, que sa respiration est différente ou qu’il tousse anormalement, c’est peut-être parce qu’il souffre d’emphysème. 

On entend souvent que cette affection respiratoire est incurable et qu’il est très difficile de guérir complètement un cheval emphysémateux. Mais il est néanmoins possible de limiter les crises de votre cheval, de le soulager naturellement et de l’aider à retrouver une meilleure santé en adoptant de simples petits gestes au quotidien. 

Dans cet article, nos experts vous expliquent comment gérer l’environnement, l’alimentation et le mode de vie d’un cheval atteint d’emphysème. Vous verrez que de petits réflexes dans la manière dont vous soignez votre animal peuvent grandement améliorer son confort respiratoire !

 

Emphysème du cheval : comment le reconnaître ?

L’emphysème chez le cheval est un syndrome qui touche majoritairement les chevaux de plus de 7 ans et surtout ceux qui vivent à l’intérieur. On l’appelle aussi Recurrent airway obstruction en anglais (RAO), mais aussi bronchopneumopathie obstructive chronique (ou BPOC). Les chevaux plus jeunes peuvent souffrir d’asthme équin, on parle alors d’Inflammatory airway disease (ou IAD).

Concrètement, il se caractérise par des difficultés à respirer (on parle de dyspnée). 

Les symptômes de l'emphysème chez les chevaux ?

 

On surnomme souvent cette affection la pousse, car le cheval ayant du mal à expulser l’air de ses poumons va expirer en contractant ses muscles abdominaux. Ces derniers vont progressivement se développer de façon anormale, ce qui formera une arête le long de l’arc costal de votre cheval appelée ligne de pousse. Cette pathologie du cheval est facilement identifiable lorsqu’on regarde les flancs de côté.

L’emphysème se caractérise par une succession de phases de rémission et de crises. C’est une pathologie évolutive qui ne peut malheureusement être guérie.

 

Les principaux symptômes qui peuvent alerter

Cette expiration singulière, raison pour laquelle on appelle “pousse” l’emphysème chez le cheval, est un signe distinctif de la maladie. 

Elle se fait en deux temps : un temps « normal » et un second durant lesquels les  muscles « poussent » pour faire sortir l’air des poumons. 

Mais ce n’est pas le seul symptôme à surveiller pour diagnostiquer l’emphysème. Vous remarquerez également que ses nasaux sont particulièrement dilatés parfois même au repos si le cheval est en crise, que votre cheval est essoufflé pendant l’effort, voire qu’il n’arrive plus à travailler comme d’habitude. La toux est également un symptôme fréquent. en cas de toux importante, l’anus peut être saillant.

Parmi les autres signes qui peuvent indiquer que votre cheval souffre d’emphysème, soyez attentif à : 

  • La tachypnée, c’est à dire une augmentation de la fréquence respiratoire
  • Le jetage bilatéral : il s’agit des sécrétions (mucus)  sortant des naseaux
  • Un amaigrissement lorsque l’emphysème n’est pas soigné assez rapidement. Votre cheval va en effet avoir besoin de plus d’énergie pour respirer. Cela va accélérer le brûlage des calories consommées, et donc provoquer une perte de poids progressive mais notable. 

 

Les principaux facteurs de risque de l’emphysème chez le cheval

Vous l’aurez compris : l’emphysème est une affection particulièrement gênante pour votre cheval, voire même handicapante. Avant de s’intéresser aux différents traitements qui vous permettront de la traiter lorsqu’elle se manifeste chez votre animal, il est donc important de connaître ses principales causes afin de la prévenir. 

L’emphysème est le résultat d’une inflammation chronique des poumons. Lorsque les poumons de votre cheval sont inflammatoires, son organisme libère des médiateurs chimiques et cellulaires qui vont  provoquer un épaississement de la muqueuse respiratoire et une forte production de mucus. Résultat : ce dernier va s’accumuler et le corps de votre cheval aura plus de difficulté à l’éliminer. 

A terme, l’inflammation peut même provoquer des lésions irréversibles et une perte d’élasticité du poumon. 

Le plus souvent, elle est provoquée par une hypersensibilité de votre cheval au foin. Et plus particulièrement à la poussière, aux acariens de stockage ou encore aux moisissures qui s’y développent. Lorsque votre cheval inhale ces agents, il risque de développer une allergie au niveau de son appareil respiratoire. Cette inflammation pulmonaire peut également être consécutive à une exposition répétée à des facteurs irritants comme la poussière des écuries intérieures ou les vapeurs d’ammoniaque se dégageant de l’urine.

C’est d’ailleurs pour cela que l’on parle souvent d’emphysème saisonnier. Elle se déclenche le plus souvent en hiver, lorsque votre cheval passe le plus clair de son temps dans son box. Mais l’inflammation chronique des poumons peut aussi être provoquée par une allergie au pollen, et donc être plus visible au printemps. Pour finir, cette hypersensibilité peut être génétique, comme le sont de nombreuses allergies chez les chevaux.

 

Comment soulager un cheval qui souffre de toux chronique, voire d’emphysème ?

Tout l’intérêt de reconnaître le plus rapidement possible l’emphysème chez le cheval est de pouvoir lui apporter le plus rapidement possible les soins et ajustements nécessaires pour le soulager, éviter que ses crises ne s’aggravent et le maintenir en bonne santé. 

On l’a déjà dit, mais une obstruction prolongée des bronches peut provoquer, à terme, des lésions irréversibles. D’autant plus qu’elle peut être réduite assez facilement en adoptant des gestes simples pour adapter l’alimentation, le mode de vie et l’environnement de votre cheval. 

Découvrez notre complément naturel pour soulager l’emphysème de votre cheval. 

Complément naturel pour soulager l'emphysème
Bronchomix est un mélange unique de plantes déshydratées sélectionnées pour faciliter la respiration des chevaux et le dégagement des bronches.

Changer l’alimentation d’un cheval emphysémateux 

Si votre cheval souffre d’emphysème, il est impératif de lui donner du foin mouillé ou de l’enrubannée afin de limiter au maximum l’exposition à la poussière et aux moisissures. 

Vous pouvez également complémenter votre cheval avec des plantes connues pour améliorer la respiratoire de votre cheval. C’est le cas notamment du tussilage, dont la richesse en mucilages en fait un remède efficace en cas de difficulté respiratoire et particulièrement contre la toux chronique qui accompagne l’emphysème. Notre mélange de plantes Bronchomix et notre complément Equipulm renfort vous permettra également de soulager votre cheval s’il souffre d’emphysème grâce à ses plantes aux propriétés expectorantes et antitussives.

En cas de crise, notre sirop Equipulm sera d’une aide précieuse en attendant l’intervention de votre vétérinaire. Enfin, appliquez notre baume nasal aux huiles essentielles Equinasal avant le travail se révèlera utile si le sol est poussiéreux.

 

Adapter l’environnement de son cheval pour mitiger les effets de l’emphysème

Même si vous le souhaiteriez, il n’est pas toujours possible de laisser votre cheval dehors toute la journée. Il va donc falloir vous assurer que son box soit le plus sain possible afin de ne pas aggraver les symptômes de son emphysème. 

Cela passe bien sûr par une bonne ventilation du box, mais aussi une bonne hygiène et un entretien régulier (de préférence tous les jours) de la litière pour limiter l’ammoniac. C’est non seulement bénéfique pour le cheval atteint d’emphysème, mais aussi pour ses voisins, qui peuvent subir les émanations de son box. Il faudra lors de l’entretien du box ou du curage éviter de laisser le cheval à l’intérieur. Pareil pour le pansage.

Autre point très important, et pour réduire l’exposition de votre cheval à la poussière : éloignez-le au maximum de la réserve de paille. En effet, la concentration en poussière organique est 35 fois plus importante dans la litière de paille ou dans l’environnement des chevaux qui sont nourris avec du foin que dans les copeaux de bois. Il faut également éloigner votre cheval du tas de fumier qui dégage beaucoup de poussière, de moisissures et de vapeurs d’ammoniaque.

Une bonne alternative est de remplacer la paille par des copeaux de bois dépoussiérés. En effet, même une paille de qualité supérieure contient de la poussière (même si en quantité nettement inférieure). Une litière en copeau de bois permettra de limiter l’exposition à la poussière, les émanations d’ammoniac et elle est nettement plus facile à maintenir propre. 

Une bonne hygiène des box est nécessaire pour lutter contre l'emphysème du cheval.

Adapter le mode de vie (et le travail) d’un cheval souffrant d’emphysème

Vous pouvez également limiter l’évolution de l’emphysème en adaptant le mode de vie et l’activité physique de votre cheval. Pensez donc à réduire son entrainement (en particulier en hiver, saison durant laquelle la maladie est à son pic, car votre cheval reste plus souvent dans son box). Un bon échauffement en début de travail est également conseillé. Tout comme des pauses régulières pendant chaque session afin de permettre à votre cheval de réguler sa respiration et maximiser ainsi son confort. 

 

Les traitements contre l’emphysème

L’emphysème est une maladie respiratoire sérieuse. Pour la prévenir et la traiter au mieux, vous pouvez donc faire réaliser une recherche d’allergène chez votre cheval. S’il présente des allergies, vous pourrez par la suite lui administrer des traitements de désensibilisation sous cutanée

Comment soigner l'emphysème chez le cheval avec Equipulm Renfort
Mélange de plantes sélectionnées pour leurs propriétés apaisantes. Contribue au soutien des bronches en cas de difficultés respiratoires récurrentes.

 

Pour les cas les plus avancés, votre vétérinaire peut vous conseiller un traitement à base de corticoïdes afin de réduire rapidement et efficacement l’inflammation aiguë. L’animal peut également être mis sous bronchodilatateurs (généralement sous forme de sirop), afin d’améliorer son efficacité respiratoire.

Néanmoins, ce type de traitement ne peut être utilisé sur le long terme, principalement en raison de ses nombreux effets secondaires. Les doses administrées de corticoïdes devront donc être progressivement réduites et les prises espacées. 

Pour améliorer le confort respiratoire de votre cheval, vous pouvez vous tourner vers la phytothérapie. Le règne végétal regorge en effet de plantes leurs propriétés apaisantes, expectorantes et antitussives. Elles sont donc particulièrement adaptées aux chevaux qui souffrent d’emphysème. Si cela est possible, ces traitements médicamenteux devront être administrés directement dans les voies respiratoires par nébulisation. Cette voie d’administration est à privilégier car elle offre de bons résultats tout en limitant fortement les effets secondaires des médicaments.

 

Notre mélange de plantes pour soulager l’emphysème du cheval

Notre laboratoire a élaboré un mélange de plantes, sous forme de plantes sèches ou sous forme de petits granulés à mélanger à la ration. Elles sont sélectionnées pour leurs propriétés apaisantes qui contribuent au soutien des bronches en cas de difficultés respiratoires récurrentes. Vous pouvez également le compléter d’une cure d’un sirop concentré à base de plantes expectorantes et décongestionnantes pour dégager efficacement ses voies respiratoires.

Nos experts proposent également un baume aux huiles essentielles à appliquer à l’entrée des naseaux avant une éventuelle exposition à la poussière.

Votre cheval rencontre des problèmes respiratoires ? Découvrez notre gamme de compléments naturels pour le soulager !

 

Questions fréquentes sur l’emphysème

Qu’est-ce que l’emphysème cheval ?

L’emphysème chez le cheval, que l’on appelle aussi Recurrent airway obstruction en anglais (RAO) est une affection respiratoire qui se caractérise par des difficultés à respirer. 

Comment soigner un cheval qui a de l’emphysème ?

Pour soulager un cheval qui a de l’emphysème, il faut avant tout adapter son environnement (assainir son box), son alimentation et son mode de vie. Ses mesures préventives peuvent, dans les cas les plus graves, être complétés par un traitement ou une complémentation adaptée. 

Comment savoir si son cheval fait de l’emphysème ?

L’emphysème se caractérise par une expiration singulière. Elle se fait en deux temps : un temps « normal » et un second durant lesquels les  muscles « poussent » pour faire sortir l’air des poumons. Un autre symptôme à surveiller est la dilatation des naseaux et le fait que le cheval soit rapidement essoufflé pendant l’effort.