Peut-on prévenir les ulcères chez son cheval en lui donnant de la luzerne ?

Résumé

Les ulcères de l’estomac sont une pathologie très fréquente chez le cheval. En effet, des études montrent que 90 % des chevaux seraient touchés par un ou plusieurs ulcères au cours de leur vie.   Également connus sous le nom de syndrome d’ulcération gastrique équin, ils peuvent se développer notamment en raison d’une mauvaise alimentation, […]

Sommaire

Les ulcères de l’estomac sont une pathologie très fréquente chez le cheval. En effet, des études montrent que 90 % des chevaux seraient touchés par un ou plusieurs ulcères au cours de leur vie. 

 

Également connus sous le nom de syndrome d’ulcération gastrique équin, ils peuvent se développer notamment en raison d’une mauvaise alimentation, du stress, d’une charge de travail excessive ou de facteurs environnementaux. 

 

Le principal problème avec l’ulcère est qu’il a tendance à récidiver. Il est donc important de le traiter le plus rapidement possible et d’évacuer ses principales causes, notamment en modifiant l’alimentation de son cheval. 

 

Il existe en effet de nombreuses façons de réduire naturellement les risques d’ulcères et de soutenir la santé intestinale de son cheval. Parmi elles, on retrouve la luzerne, qui est de plus en plus présentée par les spécialistes comme une stratégie naturelle pour prévenir le développement d’ulcères chez les chevaux. 

 

Mais qu’en est-il réellement et comment donner de la luzerne à son cheval pour favoriser sa digestion et le bon fonctionnement de ses intestins. On vous dit tout dans ce guide complet. 

 

Comprendre les ulcères chez le cheval 

 

Les ulcères gastriques sont des plaies plus ou moins profondes et étendues qui peuvent toucher les deux types de muqueuse de l’estomac du cheval, à savoir la muqueuse squameuse et la muqueuse glandulaire. Souvent douloureuses, elles ont tendance à se développer en raison d’un excès d’acide chlorhydrique (produit en continu par l’estomac) qui va provoquer une érosion des cellules et abîmer la paroi de l’estomac. 

Protéger les chevaux des rsiques d'ulcères
Gray horse resting after sports training on ranch. Summertime colored outdoors horizontal image.

En général, les ulcères se développent principalement dans la région squameuse de l’estomac. 80 % des ulcères se trouvent dans cette région qui ne produit pas de mucus ou de bicarbonates  qui permettent de protéger ses parois. 

 

Les chevaux comptent ainsi sur leur alimentation et la production de salive pour remplacer le mucus et tamponner l’estomac. Néanmoins, lorsque leur estomac est vide, ils ne parviennent pas à se protéger efficacement, ce qui augmente les risques d’ulcères gastriques. L’exposition de la muqueuse sqameuse au contenu acide de l’estomac, notamment lors de repas de concetrés trop importants, est une autre cause d’ulcération.

 

Les conséquences des ulcères sur la santé et le bien-être du cheval

 

En plus de provoquer un inconfort gastrique, les ulcères peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé globale et le bien-être de votre cheval. En effet, cette condition peut entraîner une perte de poids importante, voire une malnutrition. 

 

Le cheval, dont la digestion est difficile voire douloureuse perdra l’intérêt pour la nourriture, ce qui peut entraîner un manque d’énergie, un pelage terne et de mauvaises performances. Parmi les autres effets secondaires des ulcères d’estomac, on peut aussi mentionner le grincement de dents et les coliques. 

 

De plus, et même s’il existe différentes solutions et traitements efficaces contre les ulcères, ces derniers ne sont pas sans effets secondaires sur le cheval. Outre le fait qu’ils soient généralement assez coûteux, le taux de récidive reste élevé. Il est donc préférable de prévenir ou de minimiser autant que possible les risques d’ulcère équin, afin d’éviter qu’ils ne se forment, ou tout du moins en limiter la gravité. 

 

Les avantages de la luzerne pour prévenir et soulager les ulcères équins 

 

Des chercheurs de Texas A&M ont évalué l’incidence des ulcères gastriques chez les chevaux nourris avec un concentré de céréales en granulés, du foin d’herbe côtière et de la luzerne. Ils ont constaté que les chevaux nourris avec du foin d’herbe présentaient une augmentation significative de la gravité des ulcères au cours de la période d’étude par rapport aux chevaux nourris à la luzerne.

 

La composition de la luzerne semble en effet aider à réduire l’incidence et la gravité des ulcères. Elle est plus riche en protéines (le taux de protéines dans la luzerne peut varier de 15 à 22 %) et en calcium que la plupart des foins de graminées, qui agissent tous deux comme tampons dans l’estomac, augmentant le niveau de pH. 

 

De plus, la luzerne est plus riche en glucides structurels appelés lignines, qui sont également considérés comme bénéfiques pour la santé intestinale des chevaux. D’autres recherches ont montré que les chevaux nourris avec du foin et de la luzerne avaient un pH gastrique significativement plus élevé pendant cinq heures après le repas et des ulcères gastriques moins nombreux ou moins graves que les chevaux nourris avec du foin de brome. L’augmentation du pH du contenu gastrique réduit l’irritation du tissu gastrique épidermoïde sensible ou des ulcères gastriques existants.

 

Les précautions à prendre avec la luzerne

 

Toutes les écuries n’offrent pas de luzerne, et elle pourrait ne pas convenir à tous les chevaux car elle est plus calorique que la plupart des foins d’herbe. Donner trop de luzerne peut entraîner une alimentation avec des niveaux très élevés de protéines brutes et de calcium, ce qui peut également être inapproprié pour certains chevaux. 

 

Les chercheurs ont recommandé de donner 500 grammes de luzerne aux chevaux pesant plus de 500 kg après un repas de céréales, car l’alimentation en céréales, en particulier les céréales ayant une teneur plus élevée en glucides non structurels, abaisse le pH gastrique, rendant l’estomac plus acide.

 

Une étude récente menée par des chercheurs de Leipzig a également montré que la taille des particules de luzerne jouait un rôle significatif en matière de prévention et de soulagement des ulcères gastriques. Ils ont constaté qu’après avoir été nourris avec de la luzerne hachée, les chevaux présentaient davantage d’altérations de la muqueuse gastrique. On peut donc en déduire que la structure à arêtes vives de la luzerne hachée n’est pas recommandée pour la muqueuse gastrique. Elle risque en effet de provoquer une irritation mécanique et donc des lésions dans l’estomac. 

 

Comment donner de la luzerne à son cheval ?

 

La manière dont vous donnez de la luzerne à votre cheval aura donc une incidence directe sur ses bienfaits gastriques. On conseille par exemple d’alimenter les chevaux avec des cubes de luzerne secs, car ces derniers augmentent le temps de mastication et diminuent le temps de transit. Ainsi, les risques  d’obstruction sont moindres et cela favorise la production salivaire, diminuant le PH et prévenant les ulcères gastriques. 

 

Encore mieux, lorsque les cubes sont légèrement humidifiés, ils permettent aussi de réhydrater les animaux qui transpirent ou qui n’ont pas toujours d’eau à disposition. Avec les cubes de luzerne vous réduisez aussi les pertes de MS et la contamination par la poussière et les moisissures (un avantage considérable pour les chevaux sujets à l’emphysème)

 

Pour les chevaux qui ont perdu du poids ou du tonus musculaire (en raison de la vieillesse ou suite à une maladie), les cubes de luzerne peuvent booster son apport calorique et protéique sans augmenter la quantité de sa ration (ce qui peut entraîner des modifications du comportement alimentaire ou encore un dérèglement de son système digestif). 

Donner de la luzerne contre les ulcères du cheval

En photo ci-dessus nos snacks de luzerne

 

Chez ESC, nous vous proposons plusieurs compléments alimentaires enrichis en luzerne pour favoriser la bonne santé digestive de votre cheval. Vous pouvez par exemple opter pour : 

  • Des snacks naturels élaborés à partir de luzerne et enrichis en carotte. Non sucrés et sans aucun additif, ces blocs constituent une alternative naturelle aux friandises classiques et une excellence source de protéines. 
  • Equigood nature, une friandise 100 % naturelle, sans sucre ajouté ni arôme artificiel. Très pratiques, ces friandises enrichies en mais, en carotte et en luzerne, sont faciles à prendre en bouche et appétissantes.