Synergie de produits internes/externes destinés au traitement des verrues et sarcoïdes chez le cheval par ESC Laboratoire

Sarcoïde chez le cheval : définition et causes    Les cavaliers parlent souvent de verrue pour désigner une zone dépilée, grisâtre, plate ou en relief et parfois en choux fleur sur la peau de leur cheval, il s’agit en réalité d’une tumeur cutanée. Il en existe 3 types chez le cheval : les papillomes, les sarcoïdes et les mélanomes. La sarcoïde est la forme de tumeur cutanée la plus présente chez le cheval. Non douloureuse, elle est généralement bénigne mais peut être gênante voire handicapante selon où elle est placée sur le corps. Plus de 50% des sarcoïdes se situent sur les membres, 32% se retrouvent sur la tête et l’encolure…

0 commentaire

Synergie de produits internes/externes destinés au traitement de la dermite estivale chez le cheval par ESC Laboratoire

La dermite estivale : définition et causes    La DERE, ou Dermatite Estivale Récidivante des Equidés, plus connue sous le nom de dermite, est une affection de la peau fréquente chez le cheval. Elle est due à une hypersensibilité de certains équidés aux allergènes présents dans la salive de moucherons du genre Culicoïdes. Ce sont les femelles culicoïdes qui piquent le cheval en se nourrissant de son sang. La prévalence (nombre d’équidés atteints de la maladie par rapport au nombre total d’équidés) est de 1 cheval sur 10 en France. Cette hypersensibilité provoque de très fortes démangeaisons à des endroits bien précis du corps. Le prurit apparaît au printemps et disparaît…

0 commentaire

Transparence sur nos produits de soin externes : bilan sur les conservateurs que nous utilisons

La plupart de nos produits sont formulés avec des composés aqueux (gel d’aloe vera, hydrolats…) ou contiennent de l’eau (dans nos crèmes, lotions, gels….). Or la présence d’eau entraîne le développement de bactéries, levures, champignons, moisissures… Ainsi, ces produits représentent un véritable milieu de culture qui doit alors être préservé de tout développement microbiologique. En effet, un produit de soin ne peut pas se protéger seul du vieillissement et se détériore naturellement : l’odeur peut “tourner”, la texture et la couleur changer... Cette détérioration du produit peut même s’avérer dangereuse dans certains cas.    Il est donc indispensable d’ajouter des conservateurs afin de protéger la formule de toute contamination microbiologique extérieure…

0 commentaire